• Prosper MOULIN le cheminot

    De la boulangerie aux chemins de fer, de Marolles les Braults à la Gare Saint-Lazare, une vie brève mais intense.

    Prosper Clément MOULIN (1880-1920)

     

    1880 : Naissance le 7 mai

    au domicile de sa Grand-Mère Mélanie GARNIER, Vve CORDIER à Marolles les Braults (72, Sarthe)

        Père : Edmond Eugène MOULIN, 33 ans, charron, demeurant à Mamers (1)

        Mère : Mélanie Renée Anne CORDIER, 29 ans, ouvrière en laines (2)

        Frère aîné : Louis Edmond, né en 1875 à Marolles les Braults

     La famille habite à Mamers (72), 23 rue de l’École.


    1883 : Naissance du 2ème frère Léon Alphonse, le 11 avril, à Marolles les Braults.

      1899 : militaire.

    Engagé volontaire pour 3 ans, il est incorporé le 30 octobre 1999 au 3e Régiment d'infanterie de Marine et libéré le 23 septembre 1902.

     Sa fiche militaire mentionne comme profession : boulanger

     

      1901 : Chartres

     Au recensement de 1901, on retrouve ses parents à Chartres, au

    37 rue du Grand-Faubourg.

     

      • Edmond, 54 ans est charron chez Royneau (entreprise de transports)

      • Mélanie, 50 ans est couturière

     

    1903 : Mariage à Chartres le 7 novembre

      Prosper, 23 ans, domicilié chez ses Parents au 37 rue du Grand Faubourg, est boulanger.

      Il épouse :

        Julia Pauline MAILLARD, 23 ans(3),, domiciliée 7 rue Saint-Jean [actuelle rue du Faubourg Saint-Jean], sans profession.

      Reconnaissance de l'enfant:

        Irénée Marcel, né au domicile de sa mère le 22 septembre de la même année.

     

     1904 : Naissance de Marguerite

      le 13 octobre au domicile de ses parents : 50 rue du Grand-Faubourg à Chartres. 

       Prosper (24 ans) est boulanger. Julia (24 ans), sans profession

     

      1906 : Le Mans

        La famille a déménagé au Mans. Elle habite au 41 rue de la Bertinière.

       Prosper est désormais employé des Chemins de fer de l'Ouest, Julia, s.p.

      1906: reconnaissance de l'enfant Antoinette

         née le 18 mai 1902 à Bréchamps (arrondissement de Dreux, Eure-et-Loir), fille de Julia, et habitant chez ses Grands Parents à Bréchamps. (voir commentaire n° 2)

       

    1907 : Mort de Julia  

       le 7 novembre, à leur domicile, 13 rue de la Mayenne.

     

    1909 : Mariage à Fougères, le 9 août

       avec Joséphine [appelée Lucie] KELLER(4), 27 ans, modiste.

      

    1910 : mort de son père :

      le 11 juin, à Chartres (37 rue du Grand-Faubourg)(5)

     

    1911 : naissance de Georgette Lucienne

     le 10 mars, 76 rue de la Pelouse(6). Le Mans

      [Elle sera baptisée le 8 octobre 1911 à la paroisse Notre-Dame de la Couture](6)

     

    1912 : mort de sa mère :

     le 3 septembre, à Chartres (1 rue Saint Martin au Val: probablement l'Hospice Saint-Brice)

      

    1913 : Région parisienne

       Muté en début d'année à la Gare Saint-Lazare.

       La famille habite à Clichy. En 1920, ils seront au 28 Boulevard National.

     

    1914 : [1er août, mobilisation générale] 

       « considéré comme appelé sous les drapeaux et maintenu à son emploi du temps de paix, au titre des sections de chemins de fer de campagne », à compter du 2 août.

      

    Vers 1990 : Récit de Lucienne, 80 ans :

     La famille s'apprêtait à partir en pèlerinage à Lourdes . La maman, Lucie, avait confectionné pour chacun un manteau bien chaud en prévision du voyage et du séjour dans les Pyrénées.

     Le mercredi après-midi, au travail, Prosper Moulin dit à ses collègues :

     « Oh, je me sens fatigué, je vais m'asseoir un moment. »

     Après quelques temps, un collègue s'approche pour voir comment ça va.

     Prosper était entré dans la Lumière. C'était le       6 octobre 1920, Gare Saint-Lazare, Paris 8e.  

                                                                       

         



     Notes :

    1. né le 7 juillet 1846 à St Rémy des Monts (72)

    2. née le 12 avril 1851 à Marolles-les-Braults (72)

    3. née le 23 décembre 1879 à Bréchamps (28)

    4. née le 4 janvier 1882 à Versailles (78)

    5. Au recensement de 1911, sa veuve Mélanie n'habite plus rue du Grand Faubourg.

    6. Tradition orale. Info non vérifiée

     

    ******************************************************************************************************************************************************

    Commentaires:

    1 - Vers 1913 : Edmond, le frère aîné s'installe à Monhoudou (72) comme charron.

         en 1939 : La famille habite au Bourg de Monhoudou, village limitrophe à la fois de Marolles-Les- Braults et de Mamers. Elle se compose de :

    • Edmond, 61 ans, charron, patron

    • Victorine, 59 ans, sa femme, épicière

    • Lucien, 23 ans, travaille avec son père

    • Henriette, 22 ans, bru

    • Anne BELLUAU, 83 ans, belle-mère.

    ==> C'est chez eux que Lucienne et sa petite famille trouveront refuge en juin 1940 

    2 - Au sujet d'Antoinette: Pourquoi une reconnaissance aussi tardive? et pourquoi l'enfant n'a-t-elle pas rejoint alors la famille Moulin au Mans?

          On se perd en conjectures.

          Toujours est-il que malgré cette reconnaissance, Antoinette continuera d'habiter chez ses Grands-Parents Maillard à Bréchamps.

          En 1921 elle épouse Julien DUBOC du même village. Elle décèdera à Dreux le 26 sept 1967

    Je n'avais jamais entendu parler d'elle et je crois, qu'en toute bonne foi, Lucienne non plus.

     

    ***************************************************************************************************************************************************

     Sources :

    - Archives départementales en ligne :

      28 : Eure et Loir - 72 : Sarthe - 78 : Yvelines - 92 : Hauts de Seine - Paris, 8e.

    - fiche « Famille » de mon frère Jean.

     

    « Génération 1872 Statistiques: Longévité »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :